Répertoire

Les Banques alimentaires du Québec

Mission de l'organisation

Soutenir les membres dans la réalisation de leur mission par la mise en commun de ressources et d’expertises afin de contribuer à l’aide alimentaire aux personnes fragilisées en situation de vulnérabilité.

Mission spécifique au gaspillage alimentaire

Le réseau des banques alimentaires du Québec (BAQ) par son Programme de récupération en supermarchés (PRS) vise à récupérer les invendus afin d’éviter le gaspillage et l’enfouissement de denrées encore comestibles, via son réseau de 19 Moisson et 12 membres Associés. En bout de parcours, ce sont 1 200 organismes communautaires locaux partout au Québec qui en bénéficient dans le but de nourrir les personnes fragilisées en situation de vulnérabilité.

Le PRS, c’est :
– Une solution unique et durable aux problèmes de précarité et de gaspillage alimentaire en collaboration avec trois grandes bannières, Loblaws, Metro, Sobeys, ainsi que d’autres détaillants en alimentation;

– Le premier programme du genre au Canada;

– Un programme, une méthode, la valorisation des gisements de denrées en fin de vie, un réseau solide et solidaire;

– Un projet alliant les organismes communautaires, les milieux corporatifs et institutionnels;

– Une solution gagnant-gagnant qui élimine les pertes en supermarchés en nourrissant ceux dans le besoin;

– Une solution qui améliore grandement la quantité et la variété des denrées récupérées, incluant des produits frais et de la viande.

– Un atout pour l’environnement qui valorise les gisements de denrées en fin de vie en réduisant :
L’enfouissement de matières putrescibles pour les supermarchés et les municipalités;
Les gaz à effet de serre et les émissions de CO2 pour l’ensemble de la province.

Objectif(s) visé(s)

En plus de la récupération par divers programmes, d’ici 2022, notre objectif est de récupérer les denrées invendues dans 645 supermarchés et de récupérer annuellement 8,5 M à 12 M de kg de nourriture, pour un évitement minimum de 7 500 tonnes d’eqCO2 par année, soit l’équivalent de retirer de la route 1 600 voitures.

Les objectifs environnementaux :
– Réduire le gaspillage alimentaire;
– Réduire les GES et détourner de l’élimination des denrées propres à la consommation.

Les objectifs économiques :
– Augmenter la valeur marchande des denrées récupérées;
– Réduire les coûts liés à la gestion des matières résiduelles pour nos partenaires;
– Créer et consolider des emplois.

Les objectifs sociaux :
– Nourrir des personnes fragilisées en situation de vulnérabilité;
– Réduire le stress lié au manque d’argent pour se nourrir;
– Améliorer l’accès à des aliments sains et variés, diminuant ainsi les risques de développer des maladies;
– Favoriser l’apprentissage des enfants dont les parents ont recours à l’aide alimentaire car ils peuvent manger avant d’aller à l’école;
– Contribuer au développement des communautés en réduisant les risques de méfaits.

Résultats obtenus

Depuis le début du déploiement provincial en 2017, c’est 11 000 000 kg de denrées qui ont été récupérés dont 3 800 000 kg de viandes redistribués dans l’ensemble du réseau des BAQ. Nous pouvons constater l’impact majeur de ce programme dans l’approvisionnement ainsi que dans l’offre de produits de qualité et de plus grande variété.

Le PRS en 2018-2019 :
– 389 supermarchés mobilisés
– 6.5 M kg de denrées récupérées
– 43 M$ en valeur marchande
– 5 700 tonnes d’eqCO2 économisées

Où en est le projet?

En pleine activité