Le RÉGAL

Le RÉGAL – Réseau contre le gaspillage alimentaire a pour mission de rendre la lutte au gaspillage alimentaire plus efficace à Montréal, par la mise en commun des forces et la concertation entre les acteurs engagés et concernés.

Comment ça a commencé

En 2011, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) nous apprenait que l’on gaspillerait environ le tiers de l’alimentation produite mondialement. Ce rapport a généré une onde de choc à travers le monde, nous faisant réaliser pour la première fois à quelle point le gaspillage alimentaire est un problème gargantuesque. 

En 2013, Éric Ménard, étudiant à la maîtrise en environnement à l’Université de Sherbrooke, a complété son essai sur le gaspillage alimentaire, le premier ouvrage sur le sujet au Québec. Il a alors constaté que les seules organisations qui s’attaquaient concrètement au gaspillage alimentaire au Québec étaient les organismes oeuvrant contre l’insécurité alimentaire. Toutefois, pour ces organismes, récupérer des aliments rejetés par l’industrie et les commerces n’était pas un objectif en soi pour réduire le gaspillage, mais bien tout simplement un moyen d’obtenir gratuitement des denrées alimentaires. Une seule initiative québécoise semblait avoir pour objectif principal la lutte au gaspillage alimentaire : Sauve ta bouffe, projet des AmiEs de la Terre de Québec de sensibilisation et d’éducation sur le gaspillage alimentaire à la maison.

Dans les années qui ont suivi, de nombreuses autres initiatives axées autour du gaspillage alimentaire ont fait leur apparition, notamment à Montréal. Observant le phénomène et rencontrant au fur et à mesure les initiateurs de ces nouveaux projets, Éric Ménard a constaté que tous évoluaient séparément, sans se connaître et sans logique globale. Ce constat était aussi partagé par les gens qu’il rencontrait sur le terrain. C’est ainsi qu’en septembre 2016 il a créé le réseau qui a adopté le nom RÉGAL quelques mois plus tard.

En mai 2017, le RÉGAL est également devenu le chantier « Pertes et gaspillage » du SAM (Système alimentaire montréalais), lui donnant ainsi une crédibilité accrue, du financement pour trois projets de même qu’un lien direct avec de nombreux acteurs institutionnels.

4 axes d'action

  • Concertation entre les acteurs engagés et concernés
  • Sensibilisation du public et diffusion des initiatives
  • Recherche et documentation
  • Représentation politique, notamment en tant que chantier « Pertes et gaspillage » du SAM (Système alimentaire montréalais)

Le Parcours du gaspillage alimentaire

Le Parcours du gaspillage alimentaire est un projet piloté par l’organisme Récolte et soutenu financièrement par le plan d’action 2017-2019 du SAM (Système alimentaire montréalais) via Montréal – Métropole en santé.

Ce projet s’inscrit dans l’objectif du RÉGAL de sensibiliser le public et de faire connaître les initiatives et les organisations qui luttent contre le gaspillage alimentaire à Montréal.

Le Parcours du gaspillage alimentaire se décline de deux manières : plateforme web et formule événementielle. Il a été présenté sous forme événementielle à trois reprises :

  • 5 juillet 2017, dans le cadre de l’événement « Le goût du changement » à l’Esplanade
  • 21 octobre 2017, dans la salle Mandoline du Marché Jean-Talon
  • 16 octobre 2018, à l’Hôtel de ville de Montréal dans le cadre du lancement du Conseil du système alimentaire montréalais (Conseil SAM)

Partenaires

Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’action régional 2017-2019 de Montréal – Métropole en santé.